Kovik’s time (des nouvelles de Guy Mollard -suite-)


pendant-le-confinement / mardi, avril 28th, 2020

« En ces temps de Kovik, ou la réalité extérieure l’emporte sur la plus
délirante des fictions, il est plus que nécessaire de prendre du recul
et de la hauteur de vue.
Notre objectif : Éviter que le virus après avoir colonisé les corps
ne colonise les esprits.
Accrochons-nous aux petits moments de bonheur que la vie nous apporte toujours et prenons soin de nous. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.