Les expositions

ENTRE LES MURS - saison 2. Depuis le samedi 12 décembre, une nouvelle configuration de l'exposition-installation-évolutive est en place à la galerie des Carmes.

ENTRE LES MURS saison 2 – Le Passage –
Nous voulons tous mettre en congé notre mal-être, nous avons tous besoin d’évasion et notre mannequin blanc présent dans la galerie depuis quelques semaines, n’y échappe pas.
Il essaie dans une tentative poignante de s’évader de ce huis clos pesant en cherchant une porte de sortie.
Lorsque la situation vécue dans sa réalité est trop dure, on se sent écrasé et notre inconscient vient à notre secours en nous suggérant des rêves d’envol et d’évasion.
Ne plus être entravé, enfin !
Echapper à l’angoisse qui sourd exprimée dans les couleurs rouge, grenat, noire des pièces d’art exposées dans la partie gauche de la galerie.
Devant l’impossibilité de sortir par la vitrine donnant sur la rue, domaine réservé du couvre feu et d’un confinement prochain en embuscade, notre mannequin n’a pas d’autre possibilité que de tenter une évasion par le plafond de la galerie.
Mais que cherche-t-il finalement, un passage vers une utopie salvatrice, des jours meilleurs, une réalité alternative plus protectrice ?
Il semble bien l’avoir trouvé en réapparaissant à l’autre bout de la galerie dans un carré délimité par un ruban blanc, carré qui fait référence au film « The square ».
Dans ce film de Ruben Ostlund, palme d’or au festival de Cannes en 2017, ce carré est une œuvre d’art symbolisant un sanctuaire de confiance, d’altruisme et de bienveillance. Il nous offre en son sein protection et réassurance.
Peut-être que notre mannequin est déjà en 2021, ou bien dans une autre dimension plus épanouissante, bien qu’on ne puisse e